Saint-Hélen

  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen
  • Saint-Hélen

Accueil du site > Découvrir Saint-Hélen > Histoire

Histoire

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-HELEN

Saint-Hélen vient de Ellen, abbé de Lancarvan, au VIème siècle (venu d’Irlande avec Saint Samson). Benjamin Jollivet prétend que sous le règne de Clovis, une petite colonie irlandaise, composée de sept frères (Gébrien, Hélen, Pétran, Germain, Véran, Abran et Tressaint) et trois soeurs (Frande, Promptie et Possène) vint chercher asile sur le continent et a débarqué à l’embouchure de la Rance.

Saint-Hélen est un démembrement de l’ancienne paroisse primitive de Pleudihen. La paroisse de Saint-Hélen (S. Eleni) est mentionnée dès 1267 à travers un acte où est cité le seigneur de Coëtquen, fondateur de la paroisse et principal décimateur de la paroisse. L’église de Saint-Hélen (Sancto Eleno) est mentionnée en 1363 dans le testament de Philippe, dame de la Bellière (Anc. év. VI, 231). La paroisse appartient, sous l’Ancien Régime, au diocèse de Dol. Elle dépendait jadis de la subdélégation de Dol et ressortissait à Dinan. Durant la Révolution, la paroisse de Saint-Hélen dépendait du doyenné de Dinan. Saint-Hélen élit sa première municipalité au début de 1790.

Source : Info Bretagne



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF